Clovis Gauzy

Photographe Auteur


Esquiver les pièges des concours photo

Le concours permet la reconnaissance par ses paires du travail d'un photographe ou autres auteurs d'arts plastiques. C'est une des meilleurs méthodes pour la promotion de ses réalisations, surtout qu'il y a souvent un lot ou une bourse à la clef.
Mais c'est aussi un piège que peux nous tendre un organisme ayant besoin de se constituer une photothèque libre de droit à moindre frais.

Cette fois-ci, je vous propose de découvrir quels sont mes critères importants dans le choix d'un concours pour que mes droits soient préservés…

Concours, candidature ou appel d'offre ?

L'explosion de la photographie numérique a apporté énormément de changements dans les mœurs d'utilisateurs d'appareils photo.
Il faut néanmoins rappeler que le principe même du concours est de mettre en avant et faire découvrir des artistes talentueux, pas de les exploiter.
Le concours peut aussi avoir, en plus de découvrir des talents, pour but d'engager un collaborateur, ou parfois il prendra la forme d'une candidature pour une expo photo.

Savoir lire un règlement de concours

Les loteries et concours sont régies par le Code de la Consommation qui impose un cadre strict et des règles à suivre afin de garantir la bonne marche des choses. Les organisateurs consciencieux respecteront donc les quelques règles ci-dessous, ce qui ne vous empêche pas de vous plonger cinq minutes dans le précieux réglement.

Dépôt d'huissier

En tout premier lieu, avant de participer à un concours, il est important de vérifier que son règlement a été déposé chez un huissier. L'organisateur d'un concours a en effet obligation de dépôt du règlement du concours ainsi que tout éléments de communication avant son ouverture, afin de garantir que les clauses ne changent en cours de route… Bah oui, imaginez un concours qui, d'un coup, se met à demander des frais de gestion alors que les envois sont clos, et qu'il n'en était nullement mention dans le règlement initial ? Même problème pour la cession de droits…

La mention de ce dépôt d'huissier est généralement disponible en fin de règlement.

Autorisations de diffusions

La deuxième chose importante, est de vérifier les clauses autorisant l'organisateur, et aussi souvent les partenaires, à utiliser les éléments fournis, et pas seulement les photos. Il est important que ces autorisations se cantonnent à la seule promotion du concours, car dans le cas contraire, vous autoriseriez organisateur et partenaires à utiliser les photos dans leur communication, publicité, packaging, etc… ce qui pour le coup ne servirait plus la cause de découverte et de promotion d'artistes.

Je ne dis pas que je serai honoré de voir une de mes photographies apparaître sur une brochure Nikon, mais je préfèrerai être payé pour…

Il est aussi important que ces autorisations n'amputent pas les droits moraux et patrimoniaux des auteurs : respect de ses œuvres et de son nom, et ne pas autoriser la transmission des autorisations à des tiers (aussi rencontré sous la dénomination "sous-licenciable").

Les récompenses

C'est, bien entendu, le plus intéressant point du concours, qui permet malheureusement aussi d'attirer le chaland dans son piège.

Les prix reçus par les lauréats sont unidirectionnels. C'est l'organisateur et ses partenaires qui offrent des prix, sous forme de bourse ou de lots, pour récompenser un talent. Il ne doit nullement être question pour les primés de devoir céder des droits supplémentaires sur leurs participations, ni même entrainer la réalisation d'une prestation, sauf contre rémunération.

Les prix peuvent être sous forme de Bourse aux Talents, ou de lots dont la valeurs monétaire est précisée - au cas où le produit serait devenu indisponible à l'attribution des lots, qu'il puisse être remplacé par un autre de valeur équivalente, aux conditions alors spécifiés.

Quelles formes de concours ?

Vote du Public

Un concours sur vote du public est toujours délicat à mettre en place. Il est difficile de ne pas voir ce genre de concours se transformer en "concours de carnet d'adresse" où celui qui remporte n'est pas forcément récompensé sur son travail, mais plutôt sur la promotion qu'il aura fait autour de sa candidature. Être lauréat d'un de ces concours n'est pas très prestigieux aux yeux de certains photographes, du fait qu'il n'y a pas reconnaissances de ses pères.

Il y a quand même parfois quelques idées qui peuvent redonner une optique plus intéressante au déroulement. Comme, par exemple, la participation du public en aveugle, sans connaître les auteurs des photos. Mais c'est chose plutôt rare, et il est facile de récupérer la bonne adresse d'une photo pour casser l'anonymat.

Ce format de concours a surtout vocation à ramener le maximum de personnes sur un site donné, de nouveaux participants potentiels comme des visiteur lambda.

Décision du Jury

La plus courante mais aussi la plus impartiale méthode pour sélectionner des lauréats reste le vote d'un Jury.

Composé de représentants des partenaires, appuyés par des professionnels de l'image (il sont aussi souvent les deux), il a la lourde tâche de départager les nombreux candidats sur des critères qui lui seront propres et qu'il devra défendre.

Les noms des membres du Jury doivent aussi apparaître dans le règlement du concours.

Public et Jury

Il est courant de croiser des concours qui allient le vote du public au choix d'un Jury, parfois l'un puis l'autre, parfois les deux en parallèle.

Je préfère de loin qu'un concours se contente d'attribuer un Prix Spécial du Public, plus honorifique à côté de divers prix du Jury, que de laisser le public décider de l'attribution de la Palme, pour les raisons évoqués précédemment.

Notez qu'il est bien tentant pour le Jury de repêcher un candidat autre que celui sélectionné par le public, mais cette possibilité ne doit pouvoir se réaliser que dans l'attribution d'un Prix Spécial du Jury indépendant du prix principal (j'imagine parfois les concours de ce type, organisés pour collecter un fond photo, se retrouver avec 20 finalistes et se dire "Bon… qu'est ce qu'on va bien faire avec toutes ces bouses ?").

Charte des Concours

Je vous invite à consulter la Charte des Concours des Arts Visuels, ratifiée par divers organismes de protection des droits des auteurs des arts plastiques, qui donne une approche plus stricte des pratiques, des droits et des dispositions légales d'un concours.

Dernière mise à jour :

Les informations données dans cet article le sont à titre informatif et peuvent comporter des erreurs.
Il est vivement recommandé de s'adresser à un expert certifé (comptable, avocat, etc…) pour la résolution d'un cas concret.